• Astuces pour réussir un cake marbré

    Astuces pour réussir un cake marbré

    Le cake marbré, un grand classique que nous réalisons pour le goûter de nos enfants ou pour accompagner un thé entre amis. Mais connaissez vous les astuces pour réussir un cake marbré ?

    Le cake dit « marbré » est un gâteau composé de deux appareils de couleurs distinctes qui, une fois mélangées de manière très sommaire, forment des stries qui rappellent celles du marbre.

    Je vous propose ce matin quelques conseils pour réussir au mieux ce gâteau facile à réaliser : ingrédients, méthode, variantes… n’attendez plus, vous allez réaliser le meilleur cake marbré avec mes astuces !

    Quelles sont les astuces pour réaliser un cake marbré au chocolat ?

    On l’appelle le gâteau marbré, cake marbré, ou marbré au chocolat, à chacun son nom pour ce classique de la pâtisserie familiale. Tout le monde l’apprécie : les petits comme les grands quelque soit le moment de sa dégustation et sa réalisation est tellement facile qu’on se la passe de génération en génération.

    Cependant, tout le monde à sa propre version : beaucoup ou peu d’œufs ? Utiliser du chocolat ou du cacao en poudre ? etc… Pourtant, il y a quand même des « impératifs » à retenir pour obtenir un délice à la hauteur de nos espérances.

    Revu en détail des ingrédients

    Le beurre

    Nous le savons tous, les meilleurs cakes contiennent toujours du beurre. Oui toujours, n’ayant pas peur des mots. La quantité peut certes varier selon les recettes, et s’il est demi-sel, ça n’en est que meilleur. Le sel est exhausteur de goût, ne l’oublions pas. Aussi, quand il est fouetté avec des œufs et du sucre, on lui incorpore de l’air, et cela va apporter du fondant, de la légèreté, et aidera le gâteau à monter à la cuisson.

    Les œufs

    Là, on chacun sa conviction, cependant il est bon de rappeler que les œufs en pâtisserie servent à lier les ingrédients entre eux, donner de la tenue, et du moelleux. Tout dépend aussi de la façon dont sont intégrés les œufs : blancs montés en neige ? La pâte blanchie au robot pour la rendre plus aérienne ? A vous de choisir la texture qui vous plaît le plus.

    La farine 

    On utilise de la farine de blé basique. Là tout le monde est d’accord ! Évidemment, si vous voulez réaliser un dessert sans gluten, il faudra utiliser une autre farine.

    La crème 

    En pâtisserie, on n’ajoute pas des ingrédients pour « faire joli ». Si un élément est intégré dans un gâteau, cela signifie qu’il a une utilité. Il n’est pas ajouté au hasard. A l’image du beurre, la crème apporte du gras, et du moelleux au gâteau.
    Il faut aussi se rappeler qu’en pâtisserie : si je remplace un ingrédient, il faut que ce soit par un aliment de même texture. Par exemple : on ne remplace pas de la crème liquide par de la farine sinon l’ensemble est déséquilibré. En revanche, on peut tout à fait remplacer la crème liquide par une option végétale : la crème de soja, d’avoine, et de riz. 

    Le sucre

    Avec le sucre, tout est possible : sucre blanc, cassonade, vergeoise, tout dépend de votre goût. En ce qui me concerne, même si le sucre blanc ne fait pas partie de mes préférés, dans le cas d’un cake marbré, je vous le conseille. Ainsi, la vanille pourra pleinement s’exprimer dans la partie « blanche » et ne sera pas masquée par un sucre trop fort.

    La vanille

    La vanille coûte malheureusement très cher depuis quelques années. Faites avec ce que vous avez que ce soit de la vanille en gousse (le meilleur choix), du sucre vanillé, ou de l’extrait de vanille, pour un gâteau vanille-chocolat.

    Le cacao et le chocolat 

    Chacun y va de son goût personnel. Peu de cacao pour certain avec 15g ; pas du tout pour d’autre et remplacé par du chocolat noir comme dans la recette du cake marbré de Cyril Lignac ; voire un mix chocolat noir / cacao pour d’autres… Pour ma part, j’aime bien le chocolat noir, le cacao en poudre étant un peu amer. 

    Le glaçage

    Entendons-nous bien, le glaçage du cake marbré est facultatif, et il était loin d’être présent sur le gâteau familial de mamie ! Pourtant, il apporte une vraie plus-value au dessert. Hum miam-miam !!! Qu’il soit rocher, au chocolat noir, lait, agrémenté de noix de coco, de pralin, ou encore de graines torréfiées, il devient vite indispensable.

    La méthode du cake marbré au chocolat

    La technique de base du cake marbré reste identique : il s’agit de préparer une pâte « nature » à laquelle on ajoute la vanille, puis on en prélève une partie qu’on aromatise au cacao et/ou au chocolat. Ainsi on a deux pâtes distinctes qu’on verse alternativement dans le moule. Dès que l’ensemble de la préparation a été versé, on peut passer à l’étape suivante et « marbrer » le tout à l’aide d’une baguette

    Marbrer un cake, késako ? 

    Que signifie marbrer en pâtisserie ? Cela veut dire qu’on insère verticalement une baguette dans une pâte à deux ou plusieurs couleurs et qu’on fait des mouvements délicats pour former des volutes. L’idée ici est évidemment de ne PAS mélanger complètement les deux couleurs. On cherche à obtenir un effet marbré à la découpe, il est donc primordial que les pâtes ne soient mélangées que sommairement. C’est aussi pour cette raison que l’utilisation de la baguette est idéale. Cette dernière « n’entraîne » pas trop de matière sur son passage et le marbrage reste délicat.

    Attention : la partie cacaotée l’emporte souvent sur la partie vanille, donc ne colorer la partie cacaotée qu’1/3 environ de pâte.

    Des erreurs possibles quand vous réalisez un cake marbré

    Hé oui, parfois le cake marbré peut être raté. C’est rare, mais ça arrive. Voici les causes possibles.

    • Ma pâte a une texture bizarre : elle n’est pas malléable ? Difficile à travailler ? Elle manque donc d’élément liquide. A l’inverse que faire si elle est extrêmement liquide et ressemble à une pâte à crêpe ? Ajoutez un peu de farine. Dans tous les cas, il faut respecter l’équilibre entre matières sèches / liquides ou semi-liquides.
    • Mon cake ne lève pas assez : pas d’inquiétude de ce côté-là, même chez les plus grands, le marbré n’est pas nécessairement un gâteau qui lève outre mesure. Penser à vérifier la recette, la quantité de levure, ainsi que la taille du moule.
    • Mon cake ne se démoule pas : pour être certain que votre cake marbré se démoulera parfaitement après la cuisson, mieux vaut « sécuriser » votre moule en ne zappant pas l’étape beurre + papier sulfurisé. Et on anticipe oui, même dans du silicone, ça peut accrocher, alors n’oubliez pas cette étape.
    • Mon marbré est trop plat et on ne voit pas le dessin : attention à la taille du moule utilisé ! D’ordinaire, on utilise un moule à cake, mais on peut aussi réaliser un gâteau marbré dans un moule à manqué. Ceci étant dit, mieux vaut miser sur un plat étroit et haut, pour que le gâteau ait suffisamment de hauteur, et qu’on voit bien le marbrage.
    • On ne voit que la partie foncée à la découpe : comme indiqué plus haut, il s’agit certainement d’une trop grande générosité dans la partie chocolat, ou d’un marbrage trop prolongé. On passe la baguette une fois partout avant cuisson, et basta !

    Ma recette du cake marbré :

    Ingrédients

    • 4 œufs 
    • 220 g de sucre en poudre
    • 220 g de farine tamisée
    • 120 g de crème liquide entière
    • 120 g de beurre fondu, moi je prends du beurre salé
    • 10 g de levure chimique
    • 1/2 cuillère à café de vanille en poudre
    • 100 g de chocolat noir

    Réalisation

    1. Préchauffer le four à 180°C. Faire fondre le beurre à feu doux. Laisser tiédir.
    2. Mettre les œufs et le sucre dans la cuve du robot et fouetter à pleine vitesse jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume. Ajouter la crème liquide puis la farine et la levure tamisées. Verser le beurre en filet tout en continuant à battre. Ajouter la vanille. Faire fondre le chocolat au micro-ondes.
    3. Diviser la pâte, dans une moitié incorporer le chocolat fondu. Verser 1/3 de pâte blanche dans le moule, lisser la surface. Déposer dessus la moitié de la pâte au chocolat, lisser. Recouvrir avec 1/3 de pâte blanche, lisser. Verser le restant de pâte chocolat, lisser. Terminer par le dernier tiers de pâte blanche, lisser à nouveau la surface. J’ai passé une baguette à l’intérieur pour réaliser les marbrures.
    4. Enfourner 50 à 60 min. J’ai réduit la température à 170°C au bout de 30 min de cuisson pour que le cake continue à cuire tout en douceur et bien à l’intérieur. La lame du couteau devra ressortir bien propre et sèche.

    Bonne dégustation !

    blog les rdv d'Hélène
    Suivre:

    8 Commentaires

    1. 21 septembre 2021 / 13h55

      Très appétissant ce cake je vais le proposer à Chéri pour qu’il le teste ! Bises

      • Helene
        Auteur/autrice
        21 septembre 2021 / 14h38

        Merci Corinne pour ton avis, ton pâtissier perso doit connaître toutes ces astuces ! Biz

      • Helene
        Auteur/autrice
        21 septembre 2021 / 12h00

        Je confirme Solange, un classique qui plait toujours. Bonne semaine

    2. nicole lecorps
      19 septembre 2021 / 10h48

      super bon ce marbre

      • Helene
        Auteur/autrice
        21 septembre 2021 / 12h00

        Merci Nicole pour ta fidélité et commentaire ! Bizzz

    3. Elizabeth M.
      17 septembre 2021 / 8h23

      Mes papilles sont en éveil…
      Merci pour ces conseils …
      Bonne journée Hélène ☀️☀️☀️

      • Helene
        Auteur/autrice
        17 septembre 2021 / 9h25

        Bonjour Eliza, ravie que cela te donne envie ! Kisss

    Vos commentaires sont un plaisir !

    %d blogueurs aiment cette page :

    Vous recherchiez quelque chose?