• Du grand bain à Queen

    Du grand bain à Queen

    Bonjour amis lecteurs,

    Si je vous dis LE GRAND BAIN, QUEEN ou plutôt BOHEMIAN RHAPSODY vous devinez sans doute que je vous emmène dans une salle, une salle de cinéma où par deux fois j’ai été conquise.

    Allez, j’vous dit tout, enfin plutôt mon humble avis !

    LE GRAND BAIN de Gilles Lelouch

    Synopsis :

    C’est donc l’histoire d’une bande d’hommes entre deux âges, cabossés par la vie, qui tentent de reprendre en main leur destin en se lançant dans la natation synchronisée.

    Ces hommes en maillot de bain ou plutôt en slip de bain (rire) et claquettes, sont suffisamment désespérés pour jouer les Esther Williams de piscine municipale.

    A partir d’un tel argument, on pouvait s’attendre à tout, y compris à une histoire banale et facile. Pourtant, avec ce Full Monty à la française, Gilles Lellouche, propose une bonne comédie plein de tendresse et une leçon de vie.

    Nous retrouvons donc des quadras-quinquas en crise : Mathieu Amalric, chômeur dépressif, avale des anxiolyti­ques avec ses céréales et joue à ­”Candy Crush” toute la journée ; chanteur de salles des fêtes, Jean-Hugues Anglade fait des tournées mondiales dans son département ; Guillaume Canet campe un directeur d’usine en colère contre tout ; Benoît Poelvoorde, un patron de PME au bord de la faillite ; Philippe ­Katerine, un gardien de piscine lunaire… Leur petit bidon, regard mélancolique, cuisses de grenouille, les imperfections de ces héros fatigués sont filmées avec humour, mais surtoutavec empathie.

    La piscine devient le lieu où ces hommes vont renaître, s’affirmer, se réinventer, se dépasser, sous la houlette de deux femmes — Virginie Efira et Leïla Bekhti, parfaites dans les rôles du bon et du méchant coach.

    Les bons mots et les gags n’empêchent pas le film de porter un message de fraternité qui, derrière le second degré, assume le premier. 

    « Le Grand Bain » c’est sûr et certain, tout en trimbalant son lot de dépressifs, n’est sur le fond pas si drôle et pourtant en les réunissant à travers un projet improbable le devient immanquablement !

     

     

    BOHEMIAN RHAPSODY  de Bryan Singer

    Alors là, avant même de vous en parler en détail, je peux vous dire : GRAND COUP DE COEUR !!!

    Synopsis :

    Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de leur chanteur emblématique Freddie Mercury, qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie, découvrez la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les outsiders, les rêveurs et tous ceux qui aiment la musique.

    Plébiscité par le public (1,8 million de spectateurs en France depuis sa sortie, mercredi 31 octobre), éreinté par les critiques (français). Le film Bohemian Rhapsody connaît le même sort que la chanson éponyme à sa sortie en 1975. 

    Certes, le film coproduit par Brian May et Roger Taylor (ex-Queen) n’est pas parfait : Rami Malek, interprète de Mercury, est un poil fluet et insiste parfois trop sur la dentition du chanteur ; l’homosexualité du leader de Queen, son addiction au sexe et aux drogues sont suggérées, cachées (pas de scène choquante pour le grand public – et tant mieux !).

    (ressemblance étonnante)

    Mais, au final, quel choc ! Quelle claque !

    3 raisons pour aller voir ce film :

    1. Rami Malek incarne un Freddie Mercury plus vrai que nature.

    2. On y apprend beaucoup de choses.

    3. La bande-son est incroyable ! Difficile de rester tranquille sur son fauteuil ou même de pianoter sur l’accoudoir (ça c’était moi ! rire)

    Évidemment, qui dit Queen dit tout un tas de tubes dont on ne se lasse pas, encore aujourd’hui : We Will Rock You, Another One Bites The Dust, Love Of My Life, I Want To Break Free, Killer Queen, Under Pressure, Crazy Little Thing Called Love… Une bonne partie des plus grands succès du groupe sont dans la BO du film. Mention particulière pour les versions live de Bohemian Rhapsody, Radio Ga Ga, Hammer To Fall et We Are The Champions tirées du Live Aid (1985), un concert mythique auquel le groupe a participé, et qui a été élu meilleure performance live de rock de tous les temps. Le film reproduit d’ailleurs la séquence quasi dans son intégralité et démarre et se termine dessus.

    Vous l’aurez compris, j’ ai adoré… Un film à voir et à revoir !


    Quand on aime on compte pas, je l’ai vu deux fois en VF et en VO.

    Avez-vous vu ces films ? Donnez-moi votre avis, c’est toujours un plaisir de vous lire…

     

    Suivre:

    17 Commentaires

    1. 13 décembre 2018 / 0 h 40 min

      Ce sont les deux films que j’ai préférés dernièrement.
      Bohemian Rapsody, une vraie claque!

    2. Evelyne BERENGUER
      26 novembre 2018 / 11 h 57 min

      Un peu déçue par le grand bain, mais Bohémian Rapsody… vu 3 fois, une avec mon chéri, une avec Clem et l’autre avec Ju. Quand on aime…

      • Hélène
        Auteur
        26 novembre 2018 / 12 h 13 min

        Merci copine pour ton com’ effectivement quand on aime ….bises

    3. Sandrine
      21 novembre 2018 / 15 h 44 min

      Coucou Hélène ! Ton article est super ! Il faut absolument que j’aille voir le film bohemian rhapsody ! Freddy Mercury reste inoubliable. J’adore another one bites the Dust. Ça me rappelle mon adolescence. Merci pour ce partage copinette ! Bisous 😁💋💋

      • HELENE
        Auteur
        26 novembre 2018 / 12 h 16 min

        Coucou ! Merci pour ta fidélité…oui il faut que tu y ailles ! bises

    4. 21 novembre 2018 / 15 h 33 min

      Bref, tu sais ce que je pense des deux films !
      Comme toi mon gros, mais alors gros coup de coeur est Bohemian Rhapsody ! Ce film est juste incroyable mais peut-être ne suis je pas objective car ce groupe je l’ai toujours adoré et écouté en boucle bien souvent ?!

      Pour moi le Grand Bain…aucun intérêt ! Mou pendant 1h15 de film et une fin à l’américaine ! Avoir fait autant de raffut autour de ce film…bof…peut-etre parce que c’était (certainement) la bande à Lellouche ?

      Les goûts et les couleurs…
      Bisous ma Léna

      • HELENE
        Auteur
        26 novembre 2018 / 12 h 17 min

        Coucou Adélia, merci pour ta fidélité…bisous et à bientôt

    5. HELENE
      Auteur
      21 novembre 2018 / 9 h 34 min

      Coucouc JAny ! Ohhh ouiiii comme j’ai adoré moi aussi : excellent ! L’autre est vraiment tres différent, je rejoins le ressenti de Stéphanie.
      Bonne journée et merci pour ta fidélité. Bisous

    6. 21 novembre 2018 / 7 h 40 min

      Coucou Hélène,
      Je pense que se sont en effet deux très bons films et la ressemblance avec Freddy Mercury est saisissante.
      Merci pour le partage.
      Je viens de poster un article sur notre marché dominical, si cela t’intéresse tu sais quoi faire… hihihi
      Belle journée à toi.
      Rohnny

      • HELENE
        Auteur
        21 novembre 2018 / 9 h 29 min

        Bonjour Rhonny, merci pour ton com’. Bien sur que je vais te lire !!!

    7. Stéphanie
      20 novembre 2018 / 21 h 35 min

      Le grand bain m’a beaucoup touchée. Je trouve ce film plein de poésie et il apporte tellement d’espoir. Cette équipe improbable au projet farfelu m’a donné une bouffée d’oxygène. Pour le second j’en entends beaucoup de bien et je me ferai mon avis bientôt, vu le temps cette semaine. Bonne soirée et merci pour ces avis.

      • HELENE
        Auteur
        21 novembre 2018 / 9 h 30 min

        Bonjour Stéphanie, c’est vrai qu’il est plein de poésie, une bouffée d’oxygène. Merci pour ton com’. Bises

    8. Coccikate
      20 novembre 2018 / 21 h 34 min

      J’ai vu les deux ; deux genres différents mais les deux sont des films à ne pas manquer en cette période automnale ; depuis vendredi dernier jour où j’ai vu Bohémian Rhapsodi je fredonne de nouveau tous les jours une chanson de Queen ; intemporelles ces chansons : dans 50 ans elles n’auront pas prises une ride moi j’dis!! et le grand bain ne laisse pas indifférent : au début on est un peu déconcerté et ensuite on se laisse porter par les dialogues très justes et par le jeu des acteurs formidables et émouvants.

      • HELENE
        Auteur
        21 novembre 2018 / 9 h 32 min

        Coucou ! Ohhhh ma Cath qui me laisse un com’ ! Comme c’est sympa !!! Merci ma Parisienne. Je suis comme toi, je ne fais qu’écouter Queen ! Rire…prends soin de toi et à tres vite au phone…ohhh dans la journée (mdr) comme tous les jours ! Bisous

    9. 20 novembre 2018 / 21 h 15 min

      CC Hélène,
      J’avais envie de voir les deux mais pas encore eu le temps je vais quand même essayer d’aller voir Bohémian Rapsody ce week-end!
      Belle soirée,
      bises

      • HELENE
        Auteur
        21 novembre 2018 / 9 h 33 min

        Hello ! Ah oui il faut les voir ! Moi le ciné je ne peux m’en passer, surtout à cette saison, comme le théâtre, expos…etc. Bref, c’est toujours dans mon planning ! Rire. Bisous copine du Sud

    10. 20 novembre 2018 / 19 h 38 min

      J’ai adoré Bohémian Rhapsody .
      Je n’ai pas vu l’autre. Il ne m’a pas tentée.
      Je vais peut-être me raviser.
      Merci pour ton avis Hélène.
      Belle soirée.
      Bises !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Vous recherchiez quelque chose?