• Edmond, Les invisibles

    Edmond, Les invisibles

    Vous avez compris qu’aujourd’hui on parle ciné par ici.

    Mes deux dernières toiles sont : Edmond et Les invisibles

    Edmond

    Réalisé par Alexis Michalik avec Thomas Solivérès,
    Olivier Gourmet , Mathilde Seigner, Clémentine Célarié, Tom Leeb.

    Synopsis :
    Décembre 1897, Paris. Edmond Rostand n’a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d’angoisses. Il n’a rien écrit depuis deux ans. En désespoir de cause, il propose au grand Constant Coquelin une pièce nouvelle, une comédie héroïque, en vers, pour les fêtes.

    Seul souci : elle n’est pas encore écrite. Faisant fi des caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de sa femme, des histoires de cœur de son meilleur ami et du manque d’enthousiasme de l’ensemble de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit. Pour l’instant, il n’a que le titre :  » Cyrano de Bergerac « 

    Et pourtant le 28 décembre 1897 avait lieu la première, ovationnée, de la pièce Cyrano de Bergerac, écrite en un temps record par un quasi-inconnu : un certain Edmond Rostand, 29 ans…

    Thomas Solivérès (Edmond) court, au sens propre du terme, après l’inspiration, de son petit appartement où sa femme, la douce Rosemonde Gérard, le soutient, à la scène, encore vide, du Théâtre de la Porte Saint-Martin, en passant par un bistrot 1900, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Et la mise en scène adopte ce rythme, alerte, de course-poursuite, dans un Paris et des costumes d’époque qui respirent la joie de reconstituer sans naphtaline.

    Ce film adapté de la pièce de théâtre à succès, qui raconte la création de “Cyrano de Bergerac” par Edmond Rostand, est une vraie réjouissance : A voir !

    Les invisibles

    Synopsis :

    Suite à une décision municipale, l’Envol, centre d’accueil pour femmes SDF, va fermer. Il ne reste plus que trois mois aux travailleuses sociales pour réinsérer coûte que coûte les femmes dont elles s’occupent : falsifications, pistons, mensonges… Désormais, tout est permis !

    Réalisé par Louis-Julien Petit avec Audrey Lamy, Corinne Masiero, Noémie Lvovsky

    Une réaction incroyable survient entre personnages, qui place d’un coup le film sur un terrain presque inexploré :

    Chapeau au casting qui nous offre de superbes prestations. Chacun y va de son propre jeu, ils sont tous très crédibles. On sent un réel investissement, que ce soit pour les « réels acteurs » ou les amateurs (qui ont réellement été SDF). Toutes ces femmes sont extrêmement touchantes et tellement humaines. Dans ce film, la fiction est portée par la réalité.

    Il y a bien des façons d’attirer le regard sur des gens ou des situations que le reste du monde n’a guère envie de voir. Les Invisibles a choisi la manière douce, elle est formidablement efficace, au point de faire mentir le titre (ce qui, l’on suppose, était le but de l’opération). L’image de ces femmes ne s’effacera pas.

    Un très bon film qui traite bien son sujet, heureusement que l’humour « allège » la gravité de celui-ci. 

    La grande réussite de ce film est de divertir, amuser, alerter mais sans misérabilisme et sans jamais perdre de vue le triste constat social qu’il dénonce.

    Suivre:
    Partager:

    8 Commentaires

    1. 26 janvier 2019 / 19 h 22 min

      CC Hélène,
      J’ai entendu beaucoup de bien des deux mais les invisibles me tente plus par contre il va falloir que je me dépêche car dans ma petite ville les films ne restent pas très longtemps à l’affiche!
      Belle soirée,
      Des bises

    2. Sandrine
      21 janvier 2019 / 21 h 52 min

      Tu nous donnes envie d’aller au ciné ! Merci pour ce partage 😁

    3. Dominique
      16 janvier 2019 / 19 h 29 min

      Merci pour ton ressenti. Je pense me rendre dans les salles obscures ce week-end.
      Belle soirée à ma collègue éphémère qui va me manquer 🙁
      Bises
      Dominique

      • Hélène
        Auteur
        17 janvier 2019 / 22 h 07 min

        Ohhh qu elle adorable commentaire… Un grand merci Dominique 😘À bientôt

    4. 16 janvier 2019 / 12 h 40 min

      Je ne vais pas assez souvent au cinéma en ce moment
      On m’a dit grand bien d’Edmond
      Bisous

      • Helene
        Auteur
        16 janvier 2019 / 15 h 34 min

        Il est effectivement tres bien !!! Et je te le recommande. Le cinéma fait partie d’une de mes passions…bises Sylvie

    5. 15 janvier 2019 / 22 h 28 min

      J’en ai entendu que de bonnes critiques .
      Je le met dans mon bullet carnet tout de suite !
      Merci Hélène.
      Belle soirée.
      Bises !

      • 15 janvier 2019 / 23 h 13 min

        Coucou toi ma fidèle lectrice, je ne peux pas dire lequel j ai préféré, trop différents. Les deux m ont apporté des émotions : rire, tristesse, surprise… La vie ! Bises Jany

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Vous recherchiez quelque chose?