• Hommage à Mr Karl Lagerfeld

    Hommage à Mr Karl Lagerfeld

    J’ai toujours été fascinée par les grands couturiers sans pour autant être une « fashion victim ». En fait, c’est le talent de l’artiste, du créateur qui m’interpelle, me fascine, me plaît…

    Alors quand Mr Karl Lagerfel nous a quitté le 19 février 2019, qu’on aime ou pas le « personnage », j’ai eu envie de faire une petite rétrospective sur son parcours, mon petit hommage en prenant le temps d’écrire ce billet.

    Karl Lagerfeld

    Né à Hambourg dans une famille aisée, Karl Lagerfeld (de son vrai nom « Karl Otto Lagerfeldt ») est élevé par des parents stricts et distants, mais qui forgent son caractère unique. Leur goût prononcé pour les vêtements pousse Karl Lagerfeld vers l’obsession de l’élégance et de l’originalité. En 1952, sa mère et lui quittent l’Allemagne pour Paris.

    Il intègre alors le lycée Montaigne et quand il en sort, s’installe comme illustrateur de mode. Un an plus tard, il remporte le prix « Secrétariat international de la laine » dont Pierre Balmain est membre du jury. Celui-ci le recrute immédiatement comme assistant personnel. Karl Lagerfeld fait ses armes chez le couturier avant de prendre son envol et de diriger les collections de maisons prestigieuses.

    Il rejoint d’abord Jean Patou, puis Fendi et Chloé En 1983, il est nommé directeur artistique des collections Haute couture, prêt-à-porter et accessoires de la maison Chanel qui, alors, connaît des difficultés financières.

    Karl Lagerfeld y perpétue avec succès l’esprit de Coco Chanel avec une esthétique basée sur le noir et blanc. Ses choix d’égéries marquent les esprits :

    Ines de la Fressange dans les années 80

    Vanessa Paradis dans les années 90

    Sa notoriété prend une tout autre mesure quand il signe une collection capsule pour H&M en 2004.

    Il est désormais le monstre sacré du monde de la mode. Mais Karl Lagerfeld ne s’arrête pas là.

    En plus de son activité de couturier, il est designer, photographe, éditeur et réalisateur. Il choisit de mettre sa célébrité au service de nobles causes comme l’organisation du Bal de la rose à Monaco au profit des actions humanitaires, caritatives et culturelles de la princesse Caroline.

    Il pose aussi gracieusement avec le célèbre gilet jaune de la sécurité routière pour leurs affiches publicitaires. 

    Mes foulard Karl Lagerfeld

    Merci mon amie Véronique L.

    Karl Lagerfeld restera, dans l’histoire de la mode, un des premiers créateurs stars. Il l’est devenu grâce à son image de méchant (« J’aime l’idée que les gens pensent que je suis méchant. Moi, je me trouve une brave patate« , avait-il écrit en préambule d’une bande dessinée de Tiffany Cooper) 

    Il aura passé plus de soixante ans sur la planète Mode, toujours habillé de son uniforme très reconnaissable. Costume et lunettes fumées, parfois un éventail à la main…

    Défilé printemps-été 2019 : superbe !


    Suivre:
    Partager:

    8 Commentaires

    1. 27 février 2019 / 18 h 55 min

      Merci pour ce bel article qui nous permet de le connaitre un peut plus, il faut reconnaître qu’il avant beaucoup de talent!
      J’adore les photos avec Ines!
      Tes foulards sont très jolis
      Belle soirée,
      Bises

      • Helene
        Auteur
        2 mars 2019 / 11 h 08 min

        Bonjour copine ! Oui il avait quand même du talent, un peu, beaucoup farfelu et limite sévère avec ces mannequins (parait-il !) mais j’aime beaucoup. Merci pour ton commentaire. Bises Solange

    2. Sandrine
      27 février 2019 / 5 h 44 min

      C’était un génie ! Après on aime ou pas le personnage mais il faut reconnaître sa grande créativité et inventivité ! Moi j’adorais son look tellement chic et sobre ! Le noir et blanc est un must pour moi donc je ne peux qu’être fan. RIP Monsieur Lagerfeld …

      • Hélène
        Auteur
        27 février 2019 / 9 h 53 min

        Comme tu as raison Sandrine ! Merci pour ton commentaire. Je t’embrasse

    3. Hélène
      Auteur
      25 février 2019 / 10 h 00 min

      Coucou Jany ! Il aurai fallu que j’écrive des lignes et des lignes pour parler de lui et ce n’est pas celui que je connais le plus (YSL ou Chanel : oui !). Et puis la presse fait ça mieux que moi ces derniers jours…Mais j’aime tellement la haute couture, donc envie de faire « mon » petit clin d’oeil. En ce qui concerne ma collection de Foulars, j’en ai beaucoup d’autres encore : Dior, Hermes…etc
      Ceux là m’ont été offert par mon amie de plus de 30 ans : Véronique. C’est vrai qu’elle m’a bien gâté…et me gapte toujours ! Bonne journée ! Bises

    4. Schmidt
      24 février 2019 / 22 h 00 min

      Merci pour ce billet, même si ce personnage m’est peu sympathique. Je comprends difficilement les icônes de la « haute couture «  c’est tellement cher et pointu que je me sens très peu concernée, importable à mon sens.
      Reste un homme, bien plus vieux que je ne l’imaginais et sans doute vulnérable derrière beaucoup d’arrogance. Paix à son âme

      • Hélène
        Auteur
        25 février 2019 / 9 h 56 min

        Je comprends ton ressenti, je dirai que c’est tout l’art qu’il y a derrière des créations qui me fascine…et puis j’aime tellement la haute couture, mais celle qui se porte ! Pas les pièces complétement farfelus… Merci pour ton avis. Bises

    5. 24 février 2019 / 20 h 17 min

      Merci de rendre hommage à Karl, avec ce billet qui nous en dit un peu plus sur lui .
      je suis aussi admirative des grands couturiers et de leur créativité qui reste un art à part entière .
      Tu as une jolie collection de foulards !
      Belle soirée Hélène .
      Bises !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


    Vous recherchiez quelque chose?