Les #séductrices…

Les #séductrices…

Hello vous !

Vous avez été nombreuses à me demander (via une storie sur insta) un article sur les trucs à piquer aux plus grandes séductrices de l’histoire.

marquise de pompadourLa Marquise de Pompadour

Après avoir lu un article dans un magazine que je ne connaissais pas  “Fémitude” (magazine trimestriel, destiné aux femmes de plus de 40 ans : pour chacun des sujets traités, un livre est présenté), voilà un peu d’histoire avec une pointe de légèreté !

 Trucs à piquer aux plus grandes séductrice de l’Histoire :

1 : Brillez comme ASPASIE, “Cette courtisane grecque fut la concubine de Périclès. C’était une ambitieuse qui avait reçu la même éducation que ses frères, ce qui la distinguait des autres femmes de l’époque. Connue pour être d’une grand beauté, elle marqua surtout les esprits par son érudition et sa maîtrise de l’art de la rhétorique. Attirée par les hommes de pouvoir, c’est avant tout grâce à son intelligence qu’elle a séduit Périclès.”

2 : Soyez libre comme EVE et PANDORE, “J‘envie la liberté d’EVE, car si elle n’avait pas transgressé les règles en s’emparant du Fruit défendu, il n’y aurait pas eu de vie. C’était une séductrice et audacieuse. PANDORE a, pour sa part, été créée de toutes pièces par les dieux grecs qui voulaient faire d’elle une séductrice toute simple mais elle ne voulait pas être une femme foyer parfaite et passive, ce qui l’a poussée elle aussi vers la transgression. Libre de ses gestes, son imagination était débordante.”

3 : Soyez manipulatrice comme DALILA, “Cette courtisane de la Bible était à la fois séduisante et obstinée. Cette espionne courageuse avait une mission, commandée par les Philistins : flatter Samson dans le but de susciter son désir et de combattre Isarël. Quand il est devenu fou d’amour pour elle, Dalila a pu enfin arriver à ses fins : qu’il lui révèle le secret de sa puissance, résidant dans chevelure.”

Alexandre_Cabanel_-_Samson_and_Delilah.jpegDalila

4 : Soyez ambitieuse comme IMPERIA COGNATI, “Née en 1486, cette courtisane qui était elle-même fille de prostituée a réussi à s’élever dans la société grâce à son charme. Musicienne de talent et d’une grande beauté, elle maîtrisait également le grec et le latin. Elle peut se vanter d’avoir eu les hommes les plus brillants de Rome pour clients et amants. Mais l’amour a fini par la perdre quand Angelo del Bulfao, lassé par la passion, l’a quittée pour une autre. Elle ne l’a pas supporté et a avalé une fiole de poison.”

5 : Vivez sans complexe comme VERONICA FRANCO, “Elle fut la courtisane suprême à Venise au milieu du XVIème siècle. Eduquée pour plaire à l’élite, poétesse de talent et pourvue d’une forte personnalité, ses conquêtes furent nombreuses. Elle a même été la maîtresse du futur roi de France HenriIII. Elle usait de ses charmes sans aucune honte. C’était une femme incroyable qui se battait même en duel !”

6 : Soyez inaccessible comme LA REINE ELIZABETH I, “Surnommée la Reine Vierge, elle était persuadée que son pouvoir résiderait dans le fait de ne pas céder sexuellement à un homme. Elle a était amoureuse mais elle voulait avant tout être une grande reine qui garderait le pouvoir pour elle seule. Elle ne voulait pas épouser quelqu’un qui aurait régné à sa place. C’est ainsi qu’elle a entretenu le mythe de la femme inatteignable.”

Britain Royal PortraitLa reine Elizabeht I

7 : Donner envie aux hommes d’investir en vous comme LADY HAMILTON, “Amy Lyons a grandi dans la campagne anglaise pauvre du XVIII ème siècle. Sa mère était une prostituée mais elle a été élevée au couvent avant d’être envoyée au service d’une maison à 15 ans, où elle a très vite appris. Son ambition était de devenir une grande dame et elle a rapidement intégré de nouveaux savoirs : la danse, le chant, la lecture, l’écriture, etc. Très belle et touchante, c’était une page blanche qui suscitait le mystère et donnait envie aux hommes de devenir son Pygmalion.”

8 : Devenez une muse comme GALA, “Elle avait le don de reconnaître les génies et de les mettre en avant. Sa force de caractère, son superbe physique les inspiraient. Quand à 18 ans, elle a rencontré le jeune Paul Eluard, elle a tout de suite reconnu l’incroyable poète en devenir. Avec Dali, elle ambitionnait de gagner des millions. elle était très dure avec le peintre mais il était fou d’elle. Ni Eluard ni Dali n’auraient été les artistes qu’ils ont été sans elle…”

gala-dali-21154997-1-402Gala

Ces différents récits sur ces séductrices sont tiré du livre de Marie-Francine Mansour : “Ruses et plaisir de la séduction” (Ed. Albin Michel)

41HIkKOT6-L._SX195_Bonne journée !

Hélène R.

tampon-clear-arabesque

 

 

 

Suivre:
Partager:

Commentaires

  1. Schmidt
    31 mai 2018 / 17 h 03 min

    Sympa ce billet.,séductrices, courtisanes… un pouvoir étrange ….

  2. 31 mai 2018 / 14 h 00 min

    Merci pour ton article je dirai 2 je suis libre le reste ne me correspond pas, de gros bisous

    • 31 mai 2018 / 15 h 09 min

      Coucou ! Merci ma belle …tout comme toi ! 😉 bisous

  3. janachete
    29 mai 2018 / 19 h 46 min

    Et bien de quoi s’instruire et s’inspirer.
    Merci de nous faire un peu de culture historique copine .
    Je n’y aurait pas pensé.
    Belle soirée.
    Bisous ma belle !

    • 30 mai 2018 / 11 h 38 min

      Coucou Jany ! merci à toi d’avoir pris le temps de me donner ton avis. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *