• Mes astuces pour débrancher

    Mes astuces pour débrancher

    On est tous confronté à l’overdose : la fatigue, l’épuisement, cette rumination qui consiste à ressasser en boucle les pensées et sentiments négatifs.

    Or la pensée positive est indispensable pour son mental, pour attirer les bonnes ondes.

    Quelques astuces pour rompre avec cette mauvaise habitude.


    Se mettre en mode « pause » :

    Une distraction de quelques minutes suffit à faire revenir un état de bien-être. Une activité manuelle, le sport, le bénévolat bref une occupation qui libère de ces pensées négatives. L’esprit ainsi concentré libère et permet d’avoir des pensées positives (satisfaction).

    Discuter :

    Partager ses inquiétudes avec quelqu’un de confiance un tiers peut permettre de trouver des solutions. En revanche, choisir la bonne personne, celle qui ne porte pas de jugement. Ne pas attendre de solution, mais de l’écoute.

    Dire oui au positif :

    Les émotions positives améliorent le bien-être psychologique et physique. Essayez d’insuffler quelques petites joies quotidiennes, des souvenirs heureux, voir le positif, avoir de l’humour. Faites vous plaisir : offrez vous un massage, une coupe de cheveux, écoutez la musique que vous aimez en dansant.

    Modifier sa vision :

    La pensée négative ou « l’overthinking » a tendance à grossir les événements ou voir des difficultés là où il n’y en a pas. Faites-vous confiance et preuve de courage, c’est deux qualités sont indispensables à entretenir. Refusez que l’on décide pour vous. Vous êtes de mauvaise humeur ? Cessez d’envisager toujours le pire.

    Stop les comparaisons :

    Dès l’enfance, nous sommes comparés, au sein de la fratrie, à l’école. Ainsi, nous sommes « formatés » à nous juger par le monde extérieur. Or, plus on est déprimé, plus on a tendance à se comparer à autrui : grave erreur ! Les gens « bien dans leur peau » se jugent en fonction de critères personnels, pas des autres.

    L’usage du papier :

    Rien de tel que d’écrire ses peurs en mots, ça libère et soulage le cerveau . Notez tout autant le négatif que le positif. Laisser…et revenez lire, vous serez surpris…

    ô

    L’indulgence :

    Intégrer de la bienveillance envers vous-même au lieu de céder à la spirale des pensées négatives. Ainsi vous contrelerez mieux les choses. Prenez chaque jour quelques minutes pour vous. Changez vos relations si elles ne vous conviennent plus en fréquentant davantage des personnes positives qui considèrent la vie comme un défi, une chance et non une corvée.

    J’ai voulu partager avec vous ce que j’essaie de faire au quotidien, je suis de nature positive et gaie…mais comme tout le monde, les soucis me rattrapent parfois et j’oublie de POSITIVER .

    L’écrire au cours de ce billet me permet à moi aussi de ne pas l’oublier !

    Etre optimiste permet de se libérer de tous les petits tracas qui empoisonnent le quotidien et qui, au final, ne sont pas toujours bien graves…alors dééééébranche !

    Merci pour vos commentaires qui me font toujours plaisir, bonne journée !

    Suivre:
    Partager:

    10 Commentaires

    1. 8 février 2019 / 17 h 57 min

      On peut aussi laisser passer ses pensées comme des nuages, juste les regarder s’envoler, respirer, se concentrer même sur cette chose simple et faire dans notre esprit une sorte de « mise à jour », cela s’appelle méditer, mais c’est tout simple et TRES bienfaisant.
      belle soirée

      • Hélène
        Auteur
        8 février 2019 / 23 h 00 min

        Bonsoir, merci beaucoup pour ton avis…ce n’est pas facile à faire car on se retrouve avec soi-même sans « occuper » son esprit, j aimerai y arriver. Amicalement

    2. 8 février 2019 / 13 h 02 min

      Bonjour je suis d’accord avec toi parfois il faut débrancher et se retrancher dans sa bulle!
      faire abstraction du reste du monde, même pendant quelques instants et ne penser qu’à soi…
      pas évident à faire mais indispensable pour notre « survie »
      Belle journée
      Bises

      • HELENE
        Auteur
        8 février 2019 / 14 h 07 min

        Voilà c’est bien ça : Débrancher !!! Merci pour ton commentaire. Bizzz

    3. 8 février 2019 / 8 h 58 min

      Hello Hélène, je suis entièrement d’accord avec toi, je tiens un bullet journal depuis deux ans et cela me fait un bien fou ! Concernant ton chapitre pour les comparaisons , je pense que trop fréquenter les réseaux sociaux où tout le monde est beau, tout le monde fait de magnifiques voyages peut être dangereux. On se compare, on trouve qu’on a une vie de M… en comparaison ! Et voir les copines poster tous les jours une nouvelle tenue, une nouvelle coiffure etc.. peut donner des complexes. Il faut être très forte pour résister . Cela me génère un stress et ne me rend pas heureuse donc j’ai coupé court avec Instagram notamment. Et crois moi je vis beaucoup mieux depuis ! Je fais beaucoup d’activités manuelles également , je dessine sur mon bullet, je peins, j’écoute de la musique et je joue avec mon chien !!! Des plaisirs simples, peu Instagramables mais qui me rendent heureuse et c’est l’essentiel ! Belle journée

      • HELENE
        Auteur
        8 février 2019 / 14 h 11 min

        Bonjour Corinne, comme tu as raison pour les réseaux sociaux…je n’arrive pas à déconnecter. Un besoin d’être en lien. C’est surprenant car j’ai de vraies amis, toujours là pour moi et qui ne me jugent pas, m’écoutent, me conseillent…c’est vrai que cela donne envie ces belles tenues, ces beaux voyages, cette vie virtuelle qui semble si parfaite, mais je ne suis pas dupe ! Moi j’ai toujorus bricolé, fait du sport, lu…etc, c’est un besoin vital de m’occuper…Nous avons tous nos soucis, nos peines, déceptions…Merci pour ton avis sur ce billet. Bises

    4. Marie Jeanne
      8 février 2019 / 8 h 53 min

      Bonjour Hélène,
      Merci pour cet article qui me réconforte aussi comme mon amie Jany, en effet les pensées négatives nous envahissent parfois et il faut y faire face. Pour y remédier je les écrit sur un cahier car franchement çà soulage et on se sent plus léger, en tout cas pour moi çà me libère. On peut parler aussi à une amie de confiance, celle qui vous comprend sans vous juger à qui on peut tout dire.
      Un bon remède aussi s’occuper de soi en se faisant du bien, une balade au grand air dans la nature, se faire masser, chouchouter bref se faire plaisir pour oublier les choses qui ne vont pas …..
      Bonne journée

      • HELENE
        Auteur
        8 février 2019 / 8 h 55 min

        Bonjour Marie Jeanne, tu as tres bien résumé ce que je pense aussi. Pour moi, l’essentiel : s’entourer des bonnes peresonnes ! Merci pour ton commentaire. Bonne journée !

    5. Helene
      Auteur
      8 février 2019 / 7 h 01 min

      Bonjour Jany, c’est vrai que ca fait du bien de ne pas se sentir seule. Il faut positiver, indispensable et (pour moi le plus important) s’entourer de bonne personne. Ceux qui sont toujours négatifs, pessimistes je les fuis !!! Je vais aller lire l’article de Isa, amusant la coïncidence ! Bonne journée ma belle. Bizzz

    6. 7 février 2019 / 21 h 50 min

      Et bien je viens de lire l’article de Isa 50 healty….qui parle un peu de la même chose. Sauf qu’elle conseille d’écrire. Ce que je fais .
      Je crois qu’on en est toutes là. On cherche à éviter les pensées négatives à se faire confiance pour enfin être sereine.
      C’est un travail de tous les jours même si on est plutôt optimiste comme tu dis nos soucis nous rattrapent souvent .
      S’occuper l’esprit pour s’évader est la bonne solution. Tu as raison .
      Je pratique des activités qui m’aident beaucoup. Voir d’autres gens d’autres univers est très bénéfique. Quand à se confier il faut avoir une grande confiance en la personne qui t’écoute.
      Merci pour tes réflexions on se sent moins seule du coup à ressentir ça.
      Belle soirée.
      Bises !

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Vous recherchiez quelque chose?